une mise à jour de Windows 7 malgré la fin du support !!!


Alors que Windows 7 vient de passer en fin de vie et ne sera plus mis à jour, un nouveau bug aussi étrange que gênant vient d’apparaitre. Lorsque l’utilisateur souhaite éteindre son ordinateur, Windows lui annonce qu’il n’en a pas le droit.

Windows 7 interdit certains utilisateurs d’arrêter ou de rédémarrer leur PC

« Vous n’avez pas la permission d’éteindre votre ordinateur ». Voilà l’étrange message que de nombreux utilisateurs ont eu la surprise de lire ces 2 derniers jours. Il leur est dorénavant impossible d’éteindre ou de redémarrer leur ordinateur. Microsoft n’a pas encore commenté sur le sujet dont la cause reste inconnue. Ce bug est d’autant plus étonnant que Windows 7 ayant atteint sa fin de vie officielle, il ne reçoit plus de mises à jour dont l’une aurait pu déclencher ce dysfonctionnement.

Heureusement, les utilisateurs de Reddit ne sont pas restés les bras croisés et ont trouvé deux moyens de contournement. Le premier consiste à créer un second compte administrateur, s’y connecter et revenir au compte principal avant d’arrêter son ordinateur normalement. La seconde méthode est plus technique mais a l’avantage d’être définitif :

  1. Appuyez sur la touche Windows + R pour exécuter une commande
  2. Tapez gpedit.msc et validez
  3. Dans l’Éditeur de Stratégies de Groupe, allez dans Configuration ordinateur > Paramètres Windows > Paramètres de Sécurité > Stratégies locales > Options de Sécurité
  4. Dans la partie droite de l’écran, double-cliquez sur « Contrôle de compte utilisateur : Tous les administrateurs en Mode Approbation Admin »
  5. Dans la fenêtre, choisissez Activer
  6. Appuyez sur la touche Windows + R, tapez « gpupdate/force » puis validez
  7. Éteignez normalement votre ordinateur.

Depuis le 14 janvier, Windows 7 est considéré comme en fin de vie, cela signifie donc qu’il n’aurait dû recevoir aucune mise à jour depuis cette date, sauf grâce au hack que nous vous dévoilions. Or, c’est le second bug important en seulement 3 semaines. Le premier avait forcé Microsoft à publier une « dernière » mise à jour. Il est plus que probable que le géant Redmond procède de la même façon pour ce nouveau problème, surtout au regard de son importance et de la difficulté pour un utilisateur moyen de le solutionner. Bien sûr, la meilleure solution est de migrer gratuitement vers Windows 10

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.